Mieux prévenir les incendies domestiques : limiter les dégâts

Il existe différents types de matériels qui permettent de limiter les dégâts d’incendies d’habitation : les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumées (ou DAAF) et les extincteurs et aérosols à fonction extinctrice. Il est important que les DAAF portent la norme NF (S61-966) ou une norme équivalente et d’en installer à chaque étage, de préférence près des chambres. Dans un incendie, la propagation des fumées précède toujours celle des flammes. Or, si les fumées peuvent avertir de l’existence d’un incendie, leur toxicité les rend responsables de 80 % des décès des victimes d’incendies domestiques. C’est pourquoi, la détection des premières fumées permet une alerte précoce des victimes, et est essentielle pour sauver des vies.

  • Les détecteurs avertisseurs de fumée (DAAF)

La majorité des incendies domestiques peut être évitée, si les victimes sont alertées dès le début de l’incendie et si elles savent réagir face au feu. Le détecteur de fumée alerte dès la formation de fumée dans une pièce. Il permet donc d’avertir les occupants d’un logement dès que l’incendie se déclare.

En avertissant dès la détection d’une fumée, les DAAF permettent aux habitants de maîtriser le départ du feu à temps, ou de fuir sans être victimes des émanations, diminuant ainsi considérablement le taux de mortalité. Enfin, les DAAF sont le seul moyen de ne pas être victime des feux nocturnes, particulièrement meurtriers (responsables de 70 % des décès dans les incendies d’habitation).

  • Les extincteurs et les sprays anti-incendies

D’un usage extrêmement simple, les extincteurs et les aérosols à fonction extinctrice permettent d’intervenir, chaque année, sur un grand nombre de départs de feux et de limiter au maximum les dégâts matériels provoqués par les flammes. Plus les extincteurs seront placés à des endroits facilement et rapidement accessibles, plus les habitants pourront réagir rapidement et circonscrire un feu naissant.

S’ils peuvent trouver place dans tous les foyers, le taux d’équipement des particuliers reste paradoxalement faible, malgré la simplicité et la grande utilité de ces matériels de sécurité. Les extincteurs et les aérosols à fonction extinctrice sont soumis à des normes strictes (Normes Européennes et Norme AFNOR) garantissant la meilleure protection pour tous. * AFNOR : Association Française de Normalisation

  • Que faire si un incendie se déclare : conseils pour tous

Appeler les pompiers sans perdre une minute. Il faut connaître les numéros d’appel d’urgence (18 : sapeurs-pompiers, 112 : appel d’urgence européen).

Programmer le 18 sur votre portable : en cas de coupure d’électricité les téléphones fixes ou sans fil ne fonctionnent plus.

Ne jamais lutter seul contre le feu sans avoir appelé les secours.

Ne pas braver la fumée, par exemple de la cage d’escalier.

Ne pas prendre l’ascenseur.

Ne pas se jeter par la fenêtre. Si l’incendie se déclare dans l’habitation

Faire sortir tout le monde et évacuer les lieux pour éviter les risques d’intoxication (par les fumées et gaz) précédant la venue des flammes.

Fermer la porte de la pièce en feu et la porte d’entrée et ne rien emporter.

Une fois dehors, appeler les pompiers en composant le 18 ou le 112 (numéro unique d’urgence européen). 17 Si l’incendie est au-dessous ou sur le même palier

Fermer les portes et mettez des linges mouillés en bas des portes.

Aller à la fenêtre pour que les secours vous voient.

En cas de fumée dans la pièce, se baisser vers le sol et se couvrir le nez et la bouche avec un linge humide (la fumée envahit d’abord les parties hautes). Si l’incendie est au-dessus du palier

Sortir par l’issue la plus proche.

Source : inpes.sante.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *