Travail en hauteur: Prévention et cadre réglementaire

Le travail en hauteur, présent dans plusieurs secteurs d’activités, est un risque très important qui met en danger de nombreux salariés d’une entreprise. Il nécessite d’autant plus, une attention minutieuse comme nous le fait savoir la récente lettre d’information de l’INRS. Ce sujet entre dans une boucle de prévention et de surveillance plus importante.

Cadre réglementaire

Le travail en hauteur demande énormément de responsabilités et de vigilance à l’employeur et les salariés concernant le cadre réglementaire qui est disponible sur Legifrance et Preventica en lien ci-dessous : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000018511850&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20050803
https://www.preventica.com/dossier-prevenir-risques-chutes-hauteur-cadre-reglementaire.php

Sécuriser

Planifier les actions à mener

De ce fait, les employeurs se doivent de rester alertes sur le sujet. Il se passe d’innombrables accidents de travail liés à la chute en hauteur en milieu professionnel. Celui-ci pouvant aller du simple marchepied ou escabeau aux travaux sur toit en pente ou terrasse. La prévention est donc d’une nécessité absolue dans l’efficacité de la gestion de risques.

Nous pouvons le constater dans le schéma ci-dessous fait selon la méthode PDCA vue dans un précédent article:http://blog.groupe-acn.fr/demarche-qualite-un-interet-pour-tous


Protéger le plus possible

On peut donc voir que les protections et équipements sont importants dans le travail en hauteur et ils sont classés de manière à réduire, le plus possible, le risque de chute et prévenir les accidents de travail.

Quatre types de protections sont possibles :

  • Travail au sol : Si il y a d’autres moyens tels que la perche télescopique, il est important d’éviter, tant qu’on peut, le travail en hauteur
  • Installations permanentes: Toujours présentes sur la zone de travail, elles facilitent grandement l’accès et donnent une bonne marge de protection aux salariés
  • Equipements Collectifs temporaires: On les utilise le temps de terminer le travail
  • Equipements de Protection Individuelle: Chaque salarié doit être formé au port des EPI et équipé correctement avec des EPI adaptés.
Les différents niveaux de protection contre la chute pendant les travaux en hauteur. D'abord privilégier le sol puis installations permanentes sur site, ensuite équipements collectifs et enfin équipements individuels.

Se former

En effet, certains travaux en hauteur demandent des EPI et leurs formats adaptés au lieu de travail. Pour en savoir davantage et vous former au mieux, nous vous conseillons nos formations sur ce thème et le port des EPI présents sur les liens ci-après: http://www.groupe-acn.fr/22-formation/prevention/272-formation-port-des-epi.htmlhttp://www.groupe-acn.fr/22-formation/prevention/275-formation-port-du-harnais-travail-en-hauteur.html

Sources: https://www.legifrance.gouv.frhttp://www.inrs.frhttp://www.groupe-acn.fr
https://www.preventica.com